fermerCONTACTEZ NOUS

 

Votre message a été envoyé avec succès.

 

 

Toute l'équipe PRIMUS vous remercie de votre confiance.

 

 

 

fermerCONTACTEZ NOUS

 

Votre message a été envoyé avec succès.

 

 

Toute l'équipe PRIMUS vous remercie de votre confiance.

 

 

 

fermerErreur d'identifiant / mot de passe

 

Nous n'avons pas réussi à vous identifier, merci de ressaisir votre identifiant
et votre mot de passe

fermerNEWSLETTER

 

Votre inscription à la newsletter de Primus France a bien été prise en compte.

 

Toute l'équipe PRIMUS vous remercie de votre confiance.

 

 

 

retour

fermerVOS COORDONNÉES
Votre E-Mail est nécessaire afin de nous permettre de vous tenir informé de toutes les mises à jour de nos produits..
Le lien vers le document demandé vous sera envoyé dans ce mail.

Civilité  
M. Mme Mlle *
Nom   *
Email   *
   
fermerVOS COORDONNÉES
Votre document à été envoyé à l'adresse suivante :
fermerVOS COORDONNÉES
Avant de télécharger la fiche détaillée, merci de renseigner les champs suivants :

Civilité  
M. Mme Mlle *
Nom   *
Email   *
   
fermerPUISSANCE ELECTRIQUE


Moins de 4kW de puissance installée, au lieu de 10-25 kW.

fermerEVAPORATION


Installation en circuit fermé, pas de besoin d'évacuation à l'extérieur

fermerCONSOMMATION D'ENERGIE


Economie jusqu'à plus de 60% en consommation d'énergie.

fermerEFFICACITE


Les temps de cycle les plus courts du marché !



Road Show Primus 2018


Vous souhaitez être informé(e) des étapes du Road Show 2018 ?
Merci de remplir le formulaire ci-dessous :


Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Nom*
Prénom*
Nom de la société*
E-mail*

ENVOYER
Primus s'engage à sécuriser vos informations et à les garder strictement confidentielles.

  • >
  • >
  • Apprendre avec la pandémie: ce que la crise du covid-19 nous a appris sur le linge de demain
NOTRE ACTUALITE

Retour aux actualités

Apprendre avec la pandémie: ce que la crise du covid-19 nous a appris sur le linge de demain


Il s'agit de la pire crise mondiale depuis des décennies. Le processus de nettoyage de l'hygiène est maintenant sous les feux de la rampe, car il est la clé pour limiter l'expansion du virus. Quelles leçons en avons-nous tirées ? Comment cette crise affectera-t-elle l'industrie de la blanchisserie ? Nous avons posé la question à Christophe Sisternas, vice-président Marketing International:

 

Selon vous, comment pouvons-nous assurer le bien-être de la population et combattre le virus grâce à un service de blanchisserie ?

 

Tout d'abord, il doit y avoir une méthode réfléchie tout au long du processus de blanchisserie et de l'hygiène qui en résulte. Cela a été le cas dans de nombreux pays européens dans le secteur des soins de santé grâce à la mise en place des normes RABC. Cependant, cette norme doit être appliquée dans tous les pays et cesser d'être exclusive aux soins de santé.

 

De nombreux secteurs peuvent bénéficier d'un processus d'hygiène où le linge sale est soigneusement collecté, trié par catégorie et identifié par des sacs colorés depuis la chambre du patient/résident jusqu'à la blanchisserie. La norme RABC (Risk Analysis Biocontamination Control) impose un processus de "marche en avant" qui assure la séparation physique de la zone sale et de la zone propre, minimisant ainsi toute contamination croisée.

 

Cela permet de laver, sécher et de continuer le processus jusqu'à l'emballage sans croiser le linge/les articles comprenant un minimum de manipulation, en intégrant des programmes de lavage spécifiques de désinfection, produits chimiques spécifiques et traçabilité.

 

De plus, en ce que concerne l'hygiène du personnel, nous normalisons le protocole de lavage des mains et la manipulation minimale du linge à ramener dans la chambre du patient/résident.

 

Les petites entreprises ou les nouveaux arrivants dans le monde de la blanchisserie pourraient être tentés de continuer à utiliser des laveuses domestiques pour leur installation interne afin de maintenir des coûts faibles, est-ce encore une option sûre ?

 

Cela dépend du niveau d'hygiène qu'ils souhaitent pour leur entreprise. Un équipement professionnel ne durera pas seulement plus longtemps, mais garantira également une meilleure performance de lavage, car il a été conçu pour répondre aux attentes des professionnels et pour être installé avec un dosage automatique. Cela permet de garantir le dosage correct des détergents et des désinfectants. Les matériaux de production utilisés dans les machines Primus, même les plus petites pièces, sont construites en acier inoxydable pour éviter la prolifération des bactéries, ce qui est le cas avec les pièces en plastique. Aujourd'hui, la blanchisserie professionnelle ne se résume plus à des laveuses essoreuses ou à des séchoirs, c'est aussi une question de technologie : des logiciels puissants tels que notre système de gestion du linge Trace-tech vous permettant de garder le contrôle de chaque O de votre processus de blanchisserie : température réelle atteinte, dosage des produits chimiques et ainsi de suite, la traçabilité et l'établissement de rapports.

 

Y a-t-il un réel avantage à internaliser le processus de blanchisserie pour une installation de taille moyenne, comme une maison de retraite, un hôtel de 50 chambres ou une crèche?

 

Avec une installation professionnelle en interne, vous avez le contrôle total de votre processus de blanchisserie et vous évitez les risques de contamination externe. Les nouvelles normes post-covid réduiront probablement le nombre d'interactions physiques pour diminuer le risque potentiel de contamination du linge. Ainsi, si vous gardez tout en interne, seul votre personnel formé sera en contact avec le linge, en respectant les normes d'hygiène que vous aurez fixés pour votre établissement. Ceci est vrai pour tous les secteurs, encore une fois. Pas seulement pour les secteurs de la santé.

 

Cela signifie-t-il que l'essentiel est de réduire l'écart entre les normes d'hygiène des soins de santé ou les meilleures pratiques ?

 

Absolument pas. Le service de blanchisserie est essentiel pour tout le monde, car il permet de nettoyer et de désinfecter à tout moment. À l'heure actuelle, tout espace fermé, destiné à attirer des clients, des travailleurs, des hôtes ou des patients devra devenir un lieu sûr en terme d’hygiène.

 

Peut-être qu'un établissement qui ne fait que laver des serviettes aujourd'hui, demain devra laver les uniformes du personnel, les serpillières, au moins une fois par jour. Il y aura donc un besoin énorme de flexibilité dans l'organisation.

 

Nous avons prouvé notre polyvalence, notre adaptabilité, notre flexibilité pour répondre à toute demande spécifique (vêtements délicats, uniformes du personnel, gants, équipements et accessoires, balais à franges, etc.)

 

Devons-nous nous attendre à de nouvelles normes d'hygiène pour tous les types d'installations de blanchisserie ?

 

Nous le saurons bien assez tôt, mais avec ou sans cela, chaque professionnel de la blanchisserie veut maintenant contrôler parfaitement son processus de lavage pouvoir prouver à tout moment que son entreprise respecte les meilleures normes d'hygiène.

 

Devons-nous également nous attendre à ce que les utilisateurs et les exploitants de laveries changent les bases des meilleures pratiques en matière d'hygiène ?

 

Il est clair que le monde devient sans contact. Les commandes à distance, les applications et, en gros, l'IdO (Internet des Objets) vont donc s'accélérer encore plus qu'auparavant. Les laveries automatiques deviendront de plus en plus dématérialisées, et le besoin d'automatisation des systèmes de dosage augmentera autant que la surveillance par des logiciels. Chez Primus, nous sommes prêts pour cela, grâce à notre nouvelle plateforme XControl FLEX et au logiciel de surveillance i-Trace.

 

Nous savons que le secteur de la santé en particulier, a traversé des moments difficiles pour gérer sa trésorerie et répondre au besoin urgent de plus de lits, de masques, etc. En termes de sensibilité aux coûts, que nous a appris la pandémie ?

Il est clair qu'investir dans une installation de blanchisserie complète représente un coût et mobilise des liquidités. Une formule de location, en revanche, vous permettra de préserver votre trésorerie pour les urgences de la vie quotidienne. C'est une bonne méthode pour accéder immédiatement à une meilleure hygiène et pour gérer une solution interne en oubliant l'investissement initial. Nous devrions aider les responsables d’établissement de santé à investir dans leur activité principale de soins et utiliser le financement pour leur permettre d'accéder à des processus d'hygiène de blanchisserie élevés pour les patients et les résidents .

 

Qu'est-ce que la pandémie a appris à Primus et à l'Alliance ?

 

En ce qui concerne les besoins de nos clients et partenaires, je pense que plus que jamais, nous avons démontré l'accessibilité et la fiabilité du support, avec une réalité augmentée lorsque le confinement devient nécessaire. Le fait d'être une entreprise mondiale a beaucoup aidé dans une telle crise, et le soutien local a également été fondamental. Comme nous avons des usines dans le monde entier, nous pouvons livrer rapidement les pièces partout, nous disposons de stocks et pouvons toujours maintenir une usine en activité pour répondre aux besoins de nos clients. Cela a toujours fait partie de l'engagement d’Alliance envers ses clients et, dans cette crise, cela s'est avéré être la bonne direction à prendre. "Expert du domaine, nous nous focalisons uniquement sur l’entretien du linge".

 

Christophe Sisternas est vice-président Marketing International chez Alliance Laundry Systems. Il a plus de 30 ans d'expérience dans l'industrie chimique et la blanchisserie. Il est passionné par les changements qui se produisent dans le secteur, tant en termes de technologie que de processus.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements.

 

© 2014 Primus| Mentions légales| Plan du site| Conception site e commerce : La République du Clic